Histoire

1954
Charles Dieupart créa la marque Aluflex en 1954, de l’assemblage des mots aluminium et flexibilité. L’activité de fabrication de l’un des premiers skis métalliques cessa en 1968, à Sallanches, en France. Sa construction en sandwich aluminium, puis zycral/bois, pionnière, fit la réputation de la marque; elle aura notamment équipé des skieurs tels James Couttet et Émile Allais, qui furent les premiers skieurs à signer leurs modèles.
1988
En 1988, son créateur, agé de 72 ans, s’associe avec Daniel Serre, un artisan, ébéniste de métier, producteur de skateboard autodidacte, pour se lancer dans l’aventure du snowboard; ils conçoivent et commercialisent quelques modèles, profitant de l’arrivée du Titanal® inventé et produit par AMAG, en remplacement du zycral dans leurs constructions. Charles Dieupart s’éteint peu après, léguant Aluflex à Daniel, qui produit alors sous cette marque des engins de glisse manufacturés en petites séries, snowboards et longskates (longboards); fidèle à la technologie Aluflex développée par son créateur, utilisant exclusivement des constructions en sandwich Titanal/bois.
2004
Fin des années 90, le skieur Denis Rey est interpellé par ce petit fabricant qui impressionne par la qualité de sa production artisanale, et l’incite à s’intéresser au ski. Nouvellement installé dans l’atelier du Giffre, entre Genève et Chamonix, c’est en 2004 que Daniel presse la première paire de skis Aluflex depuis 1968, dessinée par Denis. L’expérience sur la neige et à l’atelier se révèle concluante. Depuis, Daniel Serre et Denis Rey collaborent étroitement, et proposent skis, monoskis, snowboards, skwals et longskates, ‘faits à la main au pays’, à des personnes dont la passion pour la glisse n’a d’égale que la leur, avec une approche peu mercantile, à bon entendeur, pas du tout mercatique.
2007
Depuis 2007, une volonté de proposer des produits de plus en plus personnalisés, dits « custom », a eu pour conséquence la mise à disposition d’une pléthore de modèles; plus de 110 à l’heure actuelle, toutes disciplines confondues: ski, monoski, snowboard, skwal, longskate, luge, etc.
2009
Depuis l’automne 2009, Daniel est aidé par un apprenti, Piero, fort prometteur dans sa capacité à maîtriser l’outil informatique. Diplômé en composites, Piero a commencé à faire ses skis dans son garage, est passé en stage à l’atelier du Giffre, avant de s’y installer, sous les toits, pur passionné. Daniel lui délègue de plus en plus de tâches, preuve de ses compétences.
2011
C’est l’année du déménagement de l’atelier au troisième étage du bâtiment, espace enfin adapté à la production.
C’est l’année de la maturité pour le modèle Splitboard, aboutit, plébiscité par les utilisateurs.
C’est aussi l’année de la concrétisation de la collaboration entre l’atelier et Marcel Mathieu, professionnel du SBX (snowboardcross), initiateur de l’utilisation du rocker dans la discipline. Il a trouvé ici, et nulle part ailleurs, l’écoute et la volonté d’aller dans son sens, et d’obtenir, après moult mises au point, ce qu’il recherchait dans le shape de ces snowboards de cross. Ainsi naquît Green Snowboard, matériel développé par MM, et manufacturé par Daniel Serre et Piero.
C’est une riche année, qui voit l’arrivée du Monosplit, l’équivalent de la splitboard pour les monoskieurs. Succès immédiat.
Ce sera aussi l’année de la sortie des premiers skis Course | Custom, modèles personnels destinés à la compétition pure et dure…
Charles Dieupart doit se trémousser de plaisir dans sa tombe, lui qui ne vivait que de défis à relever!